rutube.fr

banniere2.gif

Vendredi 17 août 2018

Accueil

Facebook

Actu Rutube

FILMS

Films - séries ***

Films /Movies

Videos Buzz

Docu (archives)

TV-Replay

Recherche / Search

Meteo

Liens

DJMusic

 

Admin

Infos site

Webmaster :
Rutube.fr

Envoyer un message

contact@rutube.fr





http://ORTF.fr








2493315 visites




Bienvenue sur RUTUBE.fr : Videos en ligne depuis rutube

>> VERSION SMARTPHONE








http://www.divertissonsnous.com/





http://news.fr.msn.com/m6-actualite/







Le webmaster de RuTube au cours de ses voyages.
Envoyrez moi un petit message ici.


Nicolas 2006-2012 par weboomedia

Et aussi...

Indonésie: Bali, Lambok 2016.


Sports de l'extrême






L’équivalent russe de Youtube : RuTube qui est également le site de partage de vidéos le plus important en Russie avec 4.5 millions de visiteurs uniques par mois.
Il s'agit de Rutube en Français;

Avec 300 000 utilisateurs quotidiens et 40 millions de vidéos vues par mois, le site pourrait selon certaines estimations générer 400 000 dollars de revenus. RuTube qui a été crée en novembre 2006 est financé par des investisseurs privés et diffuse des chaînes régionales et également des matchs de football.

Avec les récents ménages de Youtube, ainsi que leur capacité (partagée avec Dailymotion) à censurer toute video sortant de la bienséance, certains webmaster ou bloggeur se rabattent sur Rutube pour leur vidéo. Plus laxiste sur le contenu, le site de streaming russe impose cependant une barrière et pas des moindres : celle de la langue.
En s'aidant de Google, Avec lui je vais vous montrer dans un petit tutoriel tout en image comment s'inscrire sur la plate-forme video, et comment poster une vidéo (à venir).




Commentaires ICI


19/02/2010


Rush tournage de longs métrages. La collection Pictures offre un contenu de la meilleure qualité film
354 vostfr
287 naruto
275 piece
262 one
237 shippuden
199 saison
189 tail
179 vf
165 fairy
160 episode
150 dead
148 girl
143 gossip
140 walking
108 vampire
105 diaries
77 Naruto
74 294
71 les
61 épisode
59 bleach
57 One







Les 5 dernières nouvelles

Poster une nouvelle

 

L’Espagne socialiste, principale porte d’entrée en Europe pour les migrants envoyé par Rutube.fr le 17/08/2018 @ 06:19


En 1972, Jean Raspail n’imaginait sans doute pas que son roman, « Le Camp des saints », deviendrait réalité un demi-siècle plus tard. Car nous ne sommes plus dans la fiction mais dans le réel.

C’est une submersion à laquelle il faut s’attendre, tant les dirigeants européens sont complices de ce désastre qui va littéralement ruiner l’Europe et remettre en cause la civilisation occidentale qui fut longtemps le phare du monde.

Jusqu’à présent, je dénonçais l’incompétence des dirigeants, mais force est de constater que nous subissons les méfaits de leur complicité. Au-delà des mots sans lendemain, ils refusent sournoisement de stopper l’invasion.

Il suffit de voir à quelle vitesse Emmanuel Macron retourne sa veste, disant tout et son contraire.

Fin juin, il proposait des “camps fermés” pour les migrants fraîchement débarqués.

Mais 15 jours plus tard, le même Macron déclarait, lors du congrès de Versailles :

« Jamais la France n’acceptera les solutions de facilité qui consisteraient à organiser des déportations à travers l’Europe pour aller mettre dans je ne sais quel camp, à ses frontières ou ailleurs, des étrangers dont on ne voudrait pas. »

Autrement dit, renvoyer un migrant économique ou un clandestin chez lui, c’est une déportation. Les victimes du nazisme apprécieront…

C’est cette girouette qui dirige la cinquième puissance du monde !

Aucune frontière n’est gardée, aucun navire n’est refoulé ou séquestré, aucune ONG n’est sanctionnée malgré les complicités avec les passeurs, aucun clandestin ou migrant économique n’est reconduit dans son pays.

Ce que les Australiens ont fait pour protéger leur pays, l’UE refuse de le faire.

Le sommet du 28 juin, censé apporter des solutions après la fermeture des ports italiens par Salvini, n’a été qu’une mascarade, un catalogue de mesures inapplicables. De la poudre aux yeux pour embobiner le bon peuple.

En lisant l’excellent article de Thomas Paul Wiederholen, publié par Gatestone Institute, il est clair que les peuples européens n’ont rien à attendre de leurs dirigeants.

« Le 26 juillet, environ 800 migrants d’Afrique subsaharienne ont violemment pris d’assaut la clôture métallique qui sépare le Maroc, où ils résidaient illégalement, de l’enclave espagnole de Ceuta. »

« Les affrontements ont occasionné de nombreux blessés mais 602 migrants ont réussi à prendre pied en territoire espagnol. »

On se souvient que l’Espagne avait accueilli les 630 migrants de l’Aquarius que l’Italie ne voulait pas. La majorité d’entre eux souhaitaient venir en France. On suppose qu’ils y sont aujourd’hui.

Car avec Pedro Sanchez, le nouveau Premier ministre espagnol, socialiste, nous avons un immigrationniste de choix. Merkel et Macron peuvent compter sur lui pour accueillir à bras ouverts tous les miséreux venus d’Afrique.

Selon le journal The Telegraph :

« L’Espagne est désormais la principale porte d’entrée en Europe des migrants qui passent par la Méditerranée. Pas moins de 20 992 personnes ont débarqué sur les côtes espagnoles depuis le début de l’année… Les entrées par l’Italie sont désormais inférieures en nombre à celles de l’Espagne. L’écart, qui était de 3 000 il y a une semaine, n’est plus que de 200 ».

Les garde-côtes espagnols, complètement « submergés », ont réclamé des renforts en urgence.

De son côté, la Commission européenne déclarait en juillet :

« Les migrants en situation irrégulière sauvés en Méditerranée ont une origine géographique qui indique clairement que la majorité d’entre eux n’ont pas vocation à bénéficier du statut de réfugié au sens de la Convention de Genève ; 70 % d’entre eux viennent de pays ou de régions qui ne subissent pas de conflits violents et ils ne fuient aucun régime oppressif. »

Mais la même Commission n’a aucune solution pour renvoyer ces migrants économiques ! Hypocrisie, comme toujours.

Les mesures de fermeté décidées lors du sommet européen de fin juin ne sont pas appliquées. De la poudre aux yeux.

Mise en place de « plates-formes de débarquement » basées en Afrique du Nord.

Fermeté vis-à-vis des navires et des ONG qui travaillent main dans la main avec les passeurs, comme le soulignent les rapports de Frontex et le think tank Gefira.

Mais tout cela est resté lettre morte. À part Salvini, toute l’Europe capitule.

Car, en dépit de l’accord qui lie les pays-membres de l’UE, « aucun pays d’Afrique du Nord n’a accepté pour l’instant d’accueillir les centres d’accueil de migrants pour traiter les demandes d’asile », a reconnu le commissaire européen pour les migrations. Algérie, Tunisie, Maroc, Libye et Égypte ont tous refusé.

La situation ne fait qu’empirer et nos dirigeants restent les bras ballants.

Dans un article de mars 2018, la journaliste turque Uzay Bulut expliquait que la crise des migrants dissimulait un autre problème : « le jihad démographique ».

Wiederholen cite l’imam Sheikh Muhammad Ayed à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, le 11 septembre 2015 (quatorzième anniversaire des attaques du 11 septembre)

« Les Occidentaux ont perdu leur fertilité… Nous leur apporterons la fertilité ! Nous élèverons nos enfants avec eux, parce que nous conquerrons leurs pays. Que cela vous plaise ou non, oh Allemands, oh Américains, oh Français, Oh Italiens et tous ceux qui vous ressemblent. Prenez les réfugiés ! Nous les rassemblerons bientôt au nom du Califat à venir… Nous vous l’affirmons : ce sont nos fils. Prenez-les ou nous lancerons nos armées contre vous. »

Nul ne peut accuser les islamistes d’hypocrisie. Ils ont toujours annoncé la couleur, faisant de l’Europe la cible de leur jihad religieux et démographique.

C’est l’aveuglement des dirigeants européens qui va détruire l’Europe.

Au nom des droits de l’homme, Macron fait table rase de la nation, de notre identité, de notre histoire, de notre culture, de nos racines chrétiennes, de la famille, de l’égalité homme-femme.

Ils arrivent du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, d’Afghanistan, du Pakistan, d’Irak, d’Iran, de Syrie, de Turquie et d’Afrique subsaharienne, tous musulmans.

Macron se trompe lourdement. Il veut une société multiculturelle mais les fanatiques veulent une république islamique régie par la charia.

Qui aurait dit, avant la chute du Shah, que l’Iran, le pays le plus avancé et le plus moderne du monde musulman dans les années 70, deviendrait une république islamique à la suite d’une révolution menée par l’ayatollah Khomeini ?

Qui aurait dit que le Liban, qui était la Suisse du Moyen-Orient, allait s’embraser dans une épouvantable guerre civile pendant les années 80, suite à l’arrivée des Palestiniens chassés de Jordanie ?

Qui aurait dit que la riche Algérie indépendante, avec son pétrole, son gaz, ses infrastructures les plus modernes d’Afrique et son agriculture exportatrice, qui aurait dit en 1962 qu’elle sombrerait aussi dans une sanglante guerre civile qui a fait 200 000 morts dans les années 90 ?

Qui aurait dit que le Moyen-Orient s’embraserait avec les printemps arabes ?

Sans la coalition arabo-occidentale menée par les États-Unis contre les 50 000 combattants de l’EI, l’Irak serait un califat aux mains des islamistes.

Sans Poutine venu au secours d’Assad, la charia régnerait sur la Syrie.

Sans le putsch de Sissi, l’Égypte aurait sombré dans l’islamisme le plus radical.

Tous ces pays seraient aujourd’hui, comme la Libye, en plein chaos.

Aucun pays n’est à l’abri d’une révolution ou d’une guerre civile, dès lors qu’il n’y a plus de cohésion nationale et que les diverses populations cohabitent sans partager la même vision de l’avenir.

Nos élites ont tort de croire que les droits de l’homme et nos valeurs humanistes sont des remparts infranchissables qui protègent nos démocraties.

C’est tout le contraire. Pour les islamistes, ces bons sentiments sont le reflet de nos faiblesses et sont des encouragements au jihad silencieux.

Contrairement à ce que croit naïvement Macron, ce n’est pas la croissance économique qui évitera le conflit avec les islamistes. Seul le courage politique et la volonté de défendre nos racines judéo-chrétiennes et notre culture gréco-latine nous éviteront l’affrontement.

Face aux défis de l’histoire, l’aveuglement des dirigeants mène toujours à des lendemains tragiques.

Jacques Guillemain (source Riposte Laïque)

La mort et la violence rôdent désormais dans nos villes et nos villages envoyé par Rutube.fr le 16/08/2018 @ 06:14


Meylan, Aubagne, Échirolles, Beaune… la liste pourrait être longue des villes et villages de France où, en cet été 2018, la violence et la mort peuvent survenir à n’importe quel moment. La volonté de porter secours à une personne en difficulté tel Adrien Perez à Meylan. Un regard qui déplaît, comme Kevin et Sofiane dans la banlieue de Grenoble. Un différend entre individus impliqués dans quelques trafics peu avouables, ou simplement la malchance de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, la délinquance de voie publique, dans le choix de ses victimes, s’apparente désormais au terrorisme qui frappe indifféremment en tous lieux et à l’aveugle.

Au regard de ces faits qui ne cessent de se répéter, qui détruisent des familles entières et qui déstabilisent notre société, le temps n’est-il pas venu de réagir ? De reconnaître enfin que les choix faits en matière de sécurité publique et de justice ont été mauvais, et qu’il est grand temps de redresser la barre. Dans un récent sondage (IFOP pour Le Journal du dimanche du 8 juillet dernier), la réponse des Français est sans appel. Ils dénoncent à près de 60 % l’inefficacité d’Emmanuel Macron et de son gouvernement pour résoudre les problèmes liés à l’insécurité que notre pays connaît. Et ce sont les faits eux-mêmes qui, cette fois-ci, viennent pratiquement chaque jour leur donner raison.

La situation que nous vivons aujourd’hui ne doit, bien évidemment, rien au hasard. Elle est le résultat de plusieurs décennies de laisser-aller sécuritaire. De politiques qui ont privilégié les baisses d’effectifs dans la police et la gendarmerie, ainsi que le non-renouvellement, sous prétexte d’économies, de nombreux moyens matériels indispensables. Les policiers ne cessent d’ailleurs, depuis plusieurs mois, de dénoncer cet état de fait, sans toutefois pouvoir être entendus de ceux qui les dirigent.

Pendant ce temps, le gouvernement d’Édouard Philippe préfère s’attaquer aux automobilistes. Investir dans les radars de dernière génération, missionner les forces de l’ordre pour verbaliser à outrance au moment où les Français sont sur les routes pour les vacances. Il est vrai que s’attaquer aux conducteurs, non seulement ne coûte rien mais, en plus, peut rapporter gros. Rappelons les énormes sommes tombées dans les caisses de l’État rien qu’au mois de juillet. Près de 18 millions d’euros supplémentaires par rapport à l’année dernière ! En revanche, vouloir restaurer la sécurité publique nécessiterait forcément des investissements lourds. La mise en place d’une politique cohérente et adaptée à ce nouveau défi qui ne fait qu’enfler au fil des années et qui voit de nombreuses vies sacrifiées sur l’autel d’enjeux politiques, financiers et idéologiques.

Ainsi, devra-t-on attendre que la criminalité dans notre pays tue autant que les accidents de la route pour que nos gouvernants se décident enfin à agir ? Au rythme où vont les tirs d’armes automatiques dans nos quartiers et les coups de couteau dans nos squares ou à la sortie de nos boîtes de nuit, il ne faudra pas bien longtemps pour que nous assistions à de véritables hécatombes. Et nous n’avons pas fini de voir se dérouler des marches blanches sans lendemain et d’assister, en direct, sous l’objectif des caméras de nos journaux télévisés, au désespoir de parents détruits pour la vie parce que nos politiques auront fait le choix délibéré de ne pas agir.

En attendant, à la place de cette société fraternelle et idéale que nous promettent les doux rêveurs qui se succèdent au pouvoir, c’est bien une société de violence et de mort qui s’installe désormais.

Malédiction pour Saint-Affrique : 30 migrants de plus envoyé par Rutube.fr le 16/08/2018 @ 05:55


Saint-Affrique veut ressembler à Briançon, dont les nombreux migrants, oisifs, « squattent » les abords du commissariat de police ?

A Saint-Affrique, dans le centre d’accueil pour migrants, la cuisine aménagée d’un des appartements mis à disposition des familles de migrants, qui arrivent dans quelques jours. D’ici la fin de l’année, le maire PS de Saint-Affrique revendique l’accueil de 60 migrants, sans consultation préalable des habitants.

La commune de Saint-Affrique porte bien son nom, surtout pour les migrants. Qui semblent afficher une préférence pour cette petite ville afin de ne pas être dépaysés. Même si Saint-Affrique se situe dans l’Aveyron. Pour ceux qui ne connaissent pas, Saint-Affrique (en occitan rouergat Sant Africa) est, selon le site Wikipedia, « une commune française située dans le département de l’Aveyron, en région Occitanie. Peuplée de 8 236 habitants, elle forme avec la commune voisine de Vabres-l’Abbaye une petite agglomération, l’unité urbaine de Saint-Affrique…. ».

C’est France 3 Occitanie qui a révélé l’information dans son journal télévisé du 14 août au soir, en ces termes : « La ville de Saint-Affrique dans l’Aveyron a elle aussi décidé d’agir face au problème de l’immigration. Une trentaine de migrants vont arriver d’ici quelques jours, pris en charge par un nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile… Au total d’ici la fin de l’année, 60 personnes devraient être accueillies ici à Saint-Affrique…. ».

Nos confrères de France 3, Mathilde De Flamesnil et Régis Dequeker, ont tenu à rassurer les téléspectateurs. Les trente migrants qui arrivent ne manqueront de rien ! Les images de la chaîne de télévision ont présenté les appartements modernes avec cuisine équipée, salon, chambres, les deux journalistes précisant « Au total dix logements sociaux, jusqu’alors inoccupés, sont désormais prêts à accueillir une trentaine de personnes. A Saint-Affrique, les salariés du centre d’accueil pour demandeurs d’asile s’activent depuis un mois auprès des associations locales pour préparer l’arrivée des migrants. Mères isolées, couples, familles venues de Syrie, d’Afghanistan ou d’Angola, les futurs arrivants sont orientés par l’Office National de l’Immigration…. ».

Qu’on se rassure. ils ne manqueront de rien. Ils ne dormiront pas sur le trottoir, à la différence de certains héros français qu’on a laissé crever dans la rue.

https://ripostelaique.com/le-sdf-decede-dans-les-rues-de-poissy-etait-un-heros-de-la-guerre-du-golfe.html

Pas une ligne sur la présence de 60 migrants à Saint-Affrique dans le quotidien « Le Dauphiné Libéré », dont la direction et la rédaction en chef sont d’abord préoccupées par le devenir judiciaire de leur patron, Christophe Tostain.

https://ripostelaique.com/le-patron-du-dauphine-libere-juge-pour-violences-et-outrage-le-24-septembre.html

La chaîne de télévision France 3 nous précise que ces braves migrants sont envoyés là par l’Office National de l’Immigration. Imprécision : on ne sait pas s’ils viennent de Rennes ou de Rouen.

https://ripostelaique.com/a-rennes-et-rouen-les-migrants-ne-sont-plus-les-bienvenus.html

La chaîne de télévision France 3 se veut rassurante pour les habitants de Saint-Affrique : « les migrants devraient rester là un an ». Seulement, comme le montrent les précédents cas de figure, une fois ces braves gens installés dans de confortables appartements fournis gracieusement, avec généralement une indemnité mensuelle de 900 euros et des brouettes comme réfugiés politiques, ils s’accrochent.

https://ripostelaique.com/quand-la-france-sera-t-elle-debarrassee-du-faux-psychiatre-egyptien-omar-erkat.html

Pour couronner le tout, les braves fonctionnaires de l’Office National de l’Immigration ont décidé de mélanger les Syriens, les Afghans et les Angolais qui ne peuvent pas « se blairer » entre eux. Gare aux rixes !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/aveyron/rodez/saint-affrique-aveyron-nouveau-centre-accueil-va-recevoir-trentaine-migrants-1526218.html

Les habitants de la commune de Saint-Affrique n’ont pas été consultés. Ni enquête, ni référendum local. Ils ont été mis devant le fait accompli par leur maire PS Alain Fauconnier, comme les citoyens de milliers de communes de France, avant eux.

https://ripostelaique.com/cousseydomremy-nombreux-migrants-imposes-peur-pays-de-jeanne-darc.html

https://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html

Quel intérêt pour Saint-Affrique d’accueillir 60 migrants et de leur offrir des logements sociaux ? Comme si le maire PS Alain Fauconnier voulait faire un « pied de nez » à Robert Ménard, journaliste français et maire de Béziers. Certes, Robert Ménard est né à Oran, mais il a passé toute son enfance et son adolescence à Saint-Affrique où il a suivi les cours du collège religieux Saint-Gabriel. C’est aussi à Saint-Affrique que Robert Ménard a envisagé de devenir prêtre, ce à quoi sa mère s’est opposée.

Dans le paisible cimetière de Saint-Affrique, un grand patriote, le général Édouard de Curières de Castelnau (1851-1944), doit se retourner dans sa tombe. Celui qui fut notamment le chef d’état-major du généralissime Joffre pendant la Première Guerre mondiale est né et a grandi à Saint-Affrique.

Francis GRUZELLE (source Riposte Laïque)

Londres : un café contraint de fermer après avoir servi des repas avec un drapeau du Royaume-Uni envoyé par Rutube.fr le 13/08/2018 @ 05:45


Carol Brown et sa fille Candy Merrett avaient l’habitude de servir des petit-déjeuners anglais typiques, accompagnés de petits drapeaux depuis leur ouverture, il y a deux ans. Mais elles ont été prises pour cible par un flot de plaintes sur Internet. Certains clients ont même commandé le repas dans le simple but de pouvoir jeter les drapeaux par terre.
A présent, les deux femmes sont en colère. Elles ont été tellement harcelées qu’elles ont décidé de fermer définitivement leur café Station 164 à Hornchurch, dans l’est de Londres.

«Après deux ans d’exploitation de notre petit café, nous avons rencontré la première protestation de la part de quelques clients. Tous nos clients, passés et présents, savent que nous servons tous nos aliments avec un drapeau de l’Angleterre ou de l’Union Jack, ce n’est pas pour insulter ou susciter un sentiment autre que la fierté britannique.

« Nous sommes un petit café londonien, nous sommes britanniques, anglaises et Londoniennes. Nous sommes patriotes, et non «pathétiques» comme quelqu’un nous a appelées la semaine dernière. Nous célébrons notre pays. »

Le café a été évalué comme étant « excellent » par 34 avis sur 38 sur TripAdvisor.

Mais les problèmes ont débuté après la Coupe du monde, quand il y a eu une augmentation soudaine du nombre de plaintes sur leur page Facebook.

Daily Star

Royaume-uni : Petra Ecclestone, la fille du magnat de la F1, annonce qu’elle part pour Los Angeles car elle ne se sent plus en sécurité à Londres envoyé par Rutube.fr le 12/08/2018 @ 19:24


Petra Ecclestone a évoqué son soulagement de déménager à Los Angeles car elle ne se sent plus en sécurité à Chelsea où la criminalité explose

L’héritière affirme que d’autres mères du quartier expriment une inquiétude similaire, et que le stress causé par la violence ambiante la mine.

C’est fou comme le Royaume Uni est devenu peu sûr, c’est tellement pire qu’il y a 10 ans. Je discute avec les autres mamans à l’école, et il y a tellement d’incidents, tellement d’attaques, de braquages, d’agressions au couteau en plein jour! On ne se sent plus en sécurité dans le quartier.

Elle envisage de déménager sous peu dans sa propriété de Los Angeles (…)



The Telegraph

RADIOS - RADIOS -RADIOS

Radios RuTube

Liens utiles


contacter rutube










http://ORTF.fr








NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 4.4.3-dev