rutube.fr

banniere1.gif

Mardi 23 mai 2017

Accueil

Actu Rutube

Twitts RuTube

Faits Divers

Films /Movies

Videos Buzz

Docu (archives)

TV-Replay

Recherche / Search

Meteo

Liens

DJMusic.fr

Rutube Zen

 

Admin

Infos site

Webmaster :
Rutube.fr

Envoyer un message

contact@rutube.fr








2165585 visites


Toutes les nouvelles

Poster une nouvelle

 

Page :  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  > 


Paris : les femmes chassées des rues dans le quartier Chapelle-Pajol envoyé par Rutube.fr le 19/05/2017 @ 21:58
Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n’ont plus droit de cité. Cafés, bars et restaurants leur sont interdits. Comme les trottoirs, la station de métro et les squares.


Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes.

Révoltées, les habitantes du quartier ont décidé de lancer une vaste pétition pour dénoncer la situation. Et un quotidien de plus en plus oppressant. Celui des jeunes filles, qui ne peuvent plus sortir seules, porter une jupe ou un pantalon trop près du corps sans recevoir une bordée d’injures : l’une d’elles raconte avoir subi un jet de cigarette allumée dans les cheveux.

« Nous avons toutes droit à un traitement insupportable », souligne Nathalie, 50 ans, qui revendique trente années dans le quartier, et un climat « inédit » ces derniers mois : « Ce sont des injures, des réflexions incessantes. L’ambiance est angoissante, au point de devoir modifier notre itinéraire, notre tenue vestimentaire. Certaines ont même renoncé à sortir de chez elles ». A l’image de cette vieille dame de 80 ans, agressée sexuellement alors qu’elle rentrait dans son immeuble, et désormais retranchée dans son appartement.

(…)

Le Parisien

« Les gangs ont été autorisés à prospérer en Grande-Bretagne parce que les autorités craignent d’être qualifiées de racistes » envoyé par Rutube.fr le 14/05/2017 @ 15:26
Les gangs ont été autorisés à prospérer en Grande-Bretagne parce que les autorités craignent d’être qualifiées de racistes s’ils parlent, déclare Mohan Singh à Katie Hopkins.

Lien VIDEO

M. Singh a fondé la Sikh Awareness Society pour encourager les familles sikhs à agir contre les abus sexuels.
Et il a déclaré que le politiquement correct avaient permis aux gangs de réussir.

Il a dit à Katie: « Je pense que c’est dû à au politiquement correct, mais il est également au fait que ces personnes ne veulent pas être qualifiées de raciste. Personne ne veut nommer la chose. Personne ne saisit le taureau par les cornes et dit « Non, abus est et reste un abus « .
« Mais ils ne veulent pas être étiquetés en stigmatisant, en visant une communauté »
« Nous pouvons voir tous les rapports qui sortent de Rotherham, les faiblesses de la police, les faiblesses des conseillers locaux.
« Tout le système a échoué et c’est ce qui s’est passé depuis 30 ans. Les gens craignent trop, vous savez, ils ont trop trop peur de dire la vérité. »

(…) LBC

Brest (29) : « Certains voudraient voir le quartier de Pontanezen transformé en ghetto » envoyé par Rutube.fr le 13/05/2017 @ 08:49
Rue Cézanne, trois rames de tramway ont été caillassées, mardi 9 mai, dans l’après-midi. Un incident que déplorent plusieurs usagers, pour qui ce mode de transport est un outil « utile ».


« C’est incompréhensible. On vous offre de superbes infrastructures pour pouvoir sortir de Pontanezen et vous, vous les détériorez. » Cette phrase, entendue dans la bouche d’un magistrat au tribunal de Brest, n’est pas la conséquence du caillassage de trois rames de tramway, mardi après-midi, rue Cézanne .

Elle a été prononcée il y a un peu plus d’un an, pour des faits exactement similaires. Toujours au même endroit. « Certains voudraient voir le quartier de Pontanezen transformé en ghetto », pointait alors Me Guennegues, l’avocat de Kéolis, qui gère le réseau de transport brestois.

Après le caillassage, qui a fait un blessé léger, le service a en effet été suspendu. Des bus de substitution avaient été mis en place, mais sans desservir Pontanezen. […] Pour Bibus, il est hors de question de mettre son personnel et les usagers en danger. Un point de vue bien compris par Cindy : « J’habite Ponta et j’ai toujours connu des trucs comme ça… Pourtant, le tram est utile. Ça aide les gens d’ici à aller se balader le dimanche par exemple. Les incidents d’hier ont pénalisé tout le quartier… »

Sans compter qu’il s’agit d’un nouveau coup porté à l’image de Pontanezen. « Il y a plein d’employeurs qui ne m’acceptent pas parce que je viens d’ici, témoigne Cindy. Pourtant, tous les jeunes ne sont pas pareils. »« C’est un acte regrettable, parce qu’actuellement le quartier est calme », déplore aussi Hosni Trabelsi, adjoint au maire dans le quartier de l’Europe.

Les autres usagers croisés mercredi matin dans le quartier ne sont pas bavards. « On n’est pas sortis mardi soir », se contentent d’expliquer deux jeunes femmes avec une poussette. Tout de même, elles assurent « comprendre les règles de sécurité » appliquées par Bibus. […]

Ouest France

Silencieux pendant la campagne, les gardiens de la dette se rappellent au bon souvenir des Français envoyé par Rutube.fr le 10/05/2017 @ 06:08
Le sujet a largement été escamoté pendant la campagne pourtant, la France a dû payer aux détenteurs de la dette plus de 44 milliards d'euros d'intérêts en 2016. Malgré l'orthodoxie budgétaire annoncée par Emmanuel Macron, Bruxelles enfonce le clou.



Les Français pensaient faire «barrage au fascisme», mais il semble qu'ils aient voté pour que les détenteurs de la dette française – fonds d'investissements, banques françaises mais aussi étrangères – soient assurés d'être payés rubis sur l'ongle.

Le sujet a soigneusement été évité pendant l'entre-deux-tours, mais il n'a pas fallu 24 heures après l'élection d'Emmanuel Macron pour que les dirigeants européens, plutôt silencieux sur le sujet jusque-là, ne se fassent entendre et rappellent les contribuables français à leurs obligations contractuelles. Non élu, mais désigné collégialement par les chefs d'Etat et de gouvernement, le commissaire européen à l'Economie, Pierre Moscovici, a rappelé à Emmanuel Macron que la France était sous le coup d'une procédure pour déficit excessif (PDE) et devait ramener durablement le déficit budgétaire sous la barre des 3% du produit intérieur brut (PIB).

Il a ensuite ajouté que la France n'avait qu'un effort «très minime» à faire pour se maintenir sous la barre de 3% en 2018. Le commissaire européen et ex-ministre des Finances français socialiste s'est par ailleurs dit confiant qu'Emmanuel Macron tiendrait «ses engagements de campagne» et respecterait les critères européens.

La veille, c'est Jean-Claude Juncker qui s'en faisait l'écho, déclarant : «Les Français dépensent trop». Comprendre, il faut s'assurer que les intérêts de la dette – à défaut du principal, qui ne cesse de croître depuis les années 1970 – seront bien payés à échéance. Et pendant ce temps, le ratio dette souveraine française sur produit intérieur brut approche dangereusement les 100%. Rapportée à la richesse nationale, la dette de l'ensemble des administrations publiques françaises, mesurée selon les critères de Maastricht, atteignait ainsi près de 98,4% du PIB en 2016. Un principal en constante augmentation, qui génère à son tour toujours plus d'intérêts, soit quelque 44,5 milliards d'euros en 2016.

Les marchés avaient déjà anticipé l'élection d'Emmanuel Macron
Pourtant, les bourses mondiales n'ont quasiment pas bougé au lendemain de l'élection. Reposant sur le principe du pari sur une situation future, et des profits à en tirer, les marchés financiers avaient donc déjà intégré la victoire du candidat d'En Marche!. Le programme d'Emmanuel Macron, pro-européen, prévoit la suppression de quelque 120 000 fonctionnaires, ainsi qu'une augmentation de la CSG, qui tout en permettant à l'Etat de dépenser moins, rassure les opérateurs financiers quant aux risques d'une crise de la dette souveraine. «C'est comme si les investisseurs savaient depuis longtemps comment ça allait se terminer», a reconnu un investisseur cité par l'AFP.

Aussi, sur le marché dit obligataire – celui où les entreprises comme les Etats émettent des titres de dette – le taux d'emprunt français à 10 ans a-t-il terminé en séance le 8 mai à Wall Street à l'équilibre, à 0,845%, tandis que l'écart de taux de la dette allemande, considérée plus sûre par les marché à même échéance, continuait à se réduire, un mouvement amorcé depuis le premier tour. Alors que cet écart, spread en jargon financier, commençait à croître dangereusement avant le premier tour, il s'est resserré à l'ouverture des marchés ce 9 mai, atteignant un plus bas depuis la mi-décembre 2016.

Les investisseurs peuvent donc dormir tranquille, il semble que l'on touchera d'abord aux dépenses de l'Etat avant de remettre en cause le paiement des intérêts de la dette. C'est dans ce but que le déficit doit être contenu sous la limite des 3%, afin que les Français restent solvables. La France devra trouver quelque 200 milliards d'euros sur les marchés financiers rien que pour 2017. A la fois pour combler le déficit budgétaire annuel de l'Etat, mais aussi faire «rouler» la partie de la dette existante arrivant à échéance.


Généraliser l’enseignement de l’arabe car « 67% des musulmans le veulent » envoyé par Rutube.fr le 08/05/2017 @ 08:35
MacronLeaks : les « experts » de Macron veulent généraliser l’enseignement de l’arabe car « 67% des musulmans le veulent »

Les premières révélations ont commencé à être publiées sur internet après la diffusion de 9Go de données provenant de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron.

On apprend ainsi que les « experts » du candidat veulent systématiser l’enseignement de l’arabe car « 67% des musulmans » le voudraient.

Extrait d'une note datée du 27/09 adressée à @QLafay, coordinateur des "experts" du mouvement En Marche !#MacronLeaks
23:32 - 5 May 2017

Page :  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  > 


RADIOS - RADIOS -RADIOS

Radios RuTube

Liens utiles


contacter rutube









NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 4.4.3-dev